Renaud.

Le présent de l'indicatif. Pour réviser la formation de ce temps cliquez ici.

Amoureux de Paname (1975).





Déroulez les menus afin de choisir les verbes qui correspondent, selon le sens, puis écoutez la chanson, et vérifiez vos choix.


















Voici des sites consacrés au chanteur Renaud et à la langue populaire qu'il utilise dans ses chansons:
Renaud, rouge sang.
Renaud.Chanteur.
Renaud, tous en live.
Le HLM des fans de Renaud.
Renaud sur Wikipédia.
L'argot dans les chansons de Renaud Séchan par Ania Hawro.
INA: interview de Renaud à propos de l'argot qu'il utilise comme langage, appris enfant, ce langage s'est renforcé en fréquentant la rue.
Dictionnaire d'argot en ligne. Dictionnaire de la zone: tout l'argot des banlieues.
Vocabulaire de l'argot français contemporain.
Site consacré aux paroles des chansons de rap.

Écoutez-moi, vous les ringards, écologistes du samedi soir,
cette chanson-là ne pas un clou,
mais je la rien que pour vous,
vous qui du beau gazon, de belles pelouses , de petits moutons,
de feuilles de vignes et de petites fleurs, il faudrait remettre vos montres à l’heure.

Moi je suis amoureux de Paname, du béton et du macadam.
Sous les pavés ouais, c’est la plage mais le bitume c’est mon paysage, le bitume c'est mon paysage.

Écoutez-moi vous les ringards, écologistes des boulevards,
dans vos discours il y en plein le dos,
il y a du soleil dans les ruisseaux.
La tour Montparnasse elle belle et moi j’ la tour Eiffel,
il y plein d’amour dans les ruelles, des poésies dans les gratte-ciel.

Moi je amoureux de Paname, du béton et du macadam.
Sous les pavés ouais, c’est la plage mais le bitume c’est mon paysage, le bitume c’est mon paysage.

Écoutez-moi vous les ringards, écologistes des grands soirs,
la pollution n’est pas dans l’air, elle est sur vos visages blêmes,
moi j’ encore les pissotières,
j’aime encore l’odeur des poubelles,
je ne me pas à l’oxygène, le gaz carboniques c’est mon hygiène.

Moi je suis amoureux de Paname, du béton et du macadam.
Sous les pavés ouais, c’est la plage, mais le bitume c’est mon paysage, le bitume c’est mon paysage.