L'homme en blanc.

Paroles: J.P. Lang. Musique: Pierre Bachelet, 1989. © 1989 - Editions Avrep.

Présent de l'indicatif.

Une chanson de Pierre Bachelet.


Déroulez les menus pour choisir les verbes qui manquent, selon le sens. Puis, écoutez la chanson pour vérifier vos choix.
Pour cela, cliquez ici:




Après avoir fait l'activité, cliquez sur "Vérifier" pour corriger et connaître votre score.



Si vous souhaitez visionner le clip, cliquez ci-dessous:






Il descend de l'avion, il la terre,
à genoux sur le sol comme on sa prière,
et même les officiels ne plus quoi faire,
avec leurs vieux discours, leurs tenues militaires.

Il , il descend, il est là l'homme en blanc,
il embrasse les enfants que la foule lui .
Dieu que la terre rouge quand on le voit si blanc,
comme un bateau qui bouge sur la marée des gens.

Et les mots qu'il dans les haut-parleurs
sont des coups de semonce qui leur droit au cœur.

Il arrive, il descend, il est là l'homme en blanc, devant chaque visage il un instant
et les grands des écoles pour l'homme en blanc, ces vieux chants espagnols où s'engouffre le vent.

Señor Jesus ten piedad de nosotros
Señor Jesus ten piedad compasión
Señor Jesus ten piedad de nosotros
Señor Jesus ten piedad compasión


Et même le plexiglas à l'épreuve des balles
ne le pas des foules qui dévalent.

Il arrive, il descend, il est là l'homme en blanc,
son parcours par des milliers de gens.
Dieu que la place est noire quand on le si blanc,
comme une vague d'espoir où s'accrochent les gens.

Et la vie qu'il aux peuples à genoux,
c'est comme une réponse qui les debout.

Il arrive, il descend, il est là l'homme en blanc.
Il son voyage infatigablement.
Dieu que le ciel est bleu quand on le voit si blanc
comme un voile qui sur la marée des gens.