Pour la vie.

Album: Juste avant (1999).

Le passé composé.

Une chanson de Patrick Bruel.

Cliquez ici pour mieux connaître Patrick Bruel.

Déroulez les menus pour choisir les verbes qui manquent, selon le sens. Puis, écoutez la chanson afin de vérifier vos choix.




Pour l'écouter, cliquez ici:





Après avoir fait l'activité, cliquez sur "Vérifier" pour corriger et connaître votre score.




On c'était fin juin,
on , serré la main,
un pour tous et tous pour un et puis chacun son train.

On avait tous aussi peur,
on la main sur le coeur qu'on se reverrait avant dix ans.
On et maintenant de temps en temps on s'invite,
même si souvent on s'évite.
On se dit "bien sûr je m'en souviens" mais on se rappelle de moins en moins.
Ça amers, on sait bien qu'on ne peut rien y faire.

C'est la vie, c'est la vie, c'est la vie qui nous change et qui dérange
toutes nos grandes idées sur tout.

C'est la vie, c'est la vie, c'est la vie qui décide qui nous file des rides
au coin des yeux et du coeur.

A quoi ça sert d'aller contre, on perd son temps
et quand on regarde nos montres tout à coup on comprend.

Il y en a qui des enfants,
il y en a d'autres qui "j'attends".
On a tous aimé les femmes, on s'est tous trouvé du charme,
on est tous devenus quelqu'un dans son quartier ou plus loin.
Bien sûr on de vue mais on n'appelle pas ça perdu.

On de tous les noms, on dans les bras,
on dire non, on "oui" quand il ne fallait pas.
Ça ne nous a pas empêchés de continuer à s'aimer.

Pour la vie, pour la vie, pour la vie qui nous change et qui dérange
toutes nos petites idées sur tout.
Pour la vie, pour la vie, pour la vie qui décide qui nous file des rides
au coin des yeux et du coeur.

Pas besoin de faire semblant, ça ne sert à rien:
chaque jour qui passe on apprend qu'on peut jouer sans être comédien.
A quoi ça sert d'aller contre, ça ne sert à rien:
chaque jour qui passe on apprend qu'on suit tous le même chemin.