Comme d'habitude

1968. Paroles et Musique: Gilles Thibault, Jacques Revaux, Claude François. Autres interprètes: Michel Sardou.

Futur simple, futur antérieur et futur proche.

Cliquez ici pour mieux connaître Claude François.


Écoutez la chanson pour écrire les verbes qui manquent. Ils sont conjugués au futur simple, au futur antérieur et au futur proche.
Puis, écoutez la chanson, afin de vérifier vos choix.

Pour écouter la chanson, cliquez ici:





Après avoir fait l'activité, cliquez sur "Vérifier" pour corriger et connaître votre score.








Je me lève et je te bouscule, tu ne te réveilles pas comme d'habitude.
Sur toi je remonte le drap, j'ai peur que tu aies froid comme d'habitude.
Ma main caresse tes cheveux presque malgré moi comme d'habitude.
Mais toi tu me tournes le dos comme d'habitude.

Alors je m'habille très vite, je sors de la chambre comme d'habitude.
Tout seul je bois mon café, je suis en retard comme d'habitude,
sans bruit je quitte la maison tout est gris dehors comme d'habitude.
J'ai froid, je relève mon col comme d'habitude.

Comme d'habitude, toute la journée je à faire semblant,
comme d'habitude je , comme d'habitude je vais même rire,
comme d'habitude, enfin je comme d'habitude.

Et puis le jour s', moi je comme d'habitude.
Toi, tu , pas encore rentrée comme d'habitude.
Tout seul j' me coucher dans ce grand lit froid comme d'habitude
mes larmes, je les comme d'habitude.

Comme d'habitude, même la nuit, je à faire semblant
comme d'habitude tu , comme d'habitude je t',
comme d'habitude tu me comme d'habitude

Comme d'habitude tu te , comme d'habitude tu te ,
comme d'habitude on s', comme d'habitude.

Comme d'habitude on semblant, comme d'habitude on fera l'amour,
comme d'habitude on fera semblant.