Le promeneur

Album: Moustaki, 2003.

L'imparfait de l'indicatif.

Georges Moustaki

Cliquez ici pour mieux connaître Georges Moustaki.

Déroulez les menus pour choisir les verbes qui manquent, selon le sens, puis écoutez la chanson afin de vérifier vos choix, pour cela, cliquez ici:



Après avoir fait l'activité, cliquez sur "Vérifier" pour corriger et connaître votre score.


Il de drôles d'idées, il le regard des sages
mais ce n' qu'un étranger, simple promeneur sans bagage.
Il n'avoir peur de rien, pourtant il fragile
mais il le flair des chiens
et comme un chat il agile.
Il avait connu tant de belles, quelquefois il nous
toutes les guerres en dentelle qu'il avait perdues ou gagnées.
Du monde il des histoires, qu'on ne lit pas dans les journaux
et nous heureux d'y croire, même si c' bien trop beau.
Il surtout être seul, laisser le temps passer sans lui
dormir à l'ombre des tilleuls
rêver le jour, flâner la nuit
Il nous parfois le franc, de raconter des souvenirs
presque aussi vrais que des légendes
pour nous troubler et nous séduire.
Il a laissé sur son passage comme un parfum de liberté
et depuis lors dans le village, il nous vient de drôles d'idées.
J'ai gardé le bout de crayon qu'en partant il m'avait donné
pour vous écrire la chanson
de l'homme qui
de l'homme qui se promenait